Haut de page.

logoFédération Générale des Retraités de la Fonction Publique

FGR-FP - 20 rue Vignon - 75009 PARIS - 01 47 42 80 13

Actualité FGRFP


accueilRechercher retourpage prcdente

marianneFGRFP

Communiqués de presse

19-10-2016: 280 millions d'euros détournés de l'aide à l'autonomie
12-10-2016: nouvelles menaces sur les retraites

Afficher tous les communiqués de presse FGR-FP

Archives

Infos : les archives

Les fonctionnaires sont les garants du fonctionnement de la République. La Fonction Publique n'a pas besoin d'une remise en cause de ses fondements mais du renforcement de ses missions pour assurer le pacte républicain.

Communiqué "action Retraités" du 30 mars

16-02-2017 (maj)
La question de l’amélioration des conditions de vie des retraité(e)s est, aujourd’hui, la grande absente des débats politiques et donc des médias.

Pour ne pas se résigner à cette invisibilité, le groupe des 9 a organisé, le 13 janvier au CESE à Paris,un colloque qui a réuni 300 de ses militants.

Deux tables rondes ont abordé les thèmes :
- Les retraités dans la société avec la participation de Bernard ENNUYER (sociologue).
- Pouvoir d’achat et autonomie avec la participation de Guillaume DUVAL (journaliste et économiste).

Les différentes interventions des organisateurs et les débats avec et dans la salle ont fait ressortir nos engagements communs :

  • Faire progresser le niveau de vie de l’ensemble des retraités au même rythme que celui des actifs (indexation des pensions sur l’évolution du salaire moyen), demander à ce qu’aucune retraite pour une carrière complète ne soit en dessous du SMIC et que le montant des retraites, lors de la liquidation, soit dans la continuité du salaire.
  • Assurer une protection sociale solidaire en renforçant la Sécurité Sociale et, ainsi, réduire les restes à charge pour développer l’accès aux soins.

Nous nous félicitons de la tenue de ce colloque qui a permis de renforcer notre unité autour de la plateforme revendicative du groupe des 9.

Pour développer encore notre action :

  • Nous encourageons l’idée de tenir localement des initiatives analogues, de façon la plus large possible.
  • Nous lançons un grand questionnaire (voir ci-dessous) dont les objectifs sont d’approfondir nos liens avec les retraité(e)s et de préciser nos revendications.
  • Et nous appelons les retraités à faire du 30 mars une journée nationale de mobilisation et d’action.

Ainsi, nous poursuivons notre but commun : la défense et l’amélioration des retraites et des conditions de vie des retraité(e)s !

François Thiéry-Cherrier (UCR-CGT, 263, rue de Paris, 93515 Montreuil cedex)
Didier Hotte (UCR-FO, 141, avenue du Maine, 75680 Paris cedex 14)
Jacqueline Valli (UNAR-CFTC, 128, avenue Jean Jaurès, 93697 Pantin cedex)
Daniel Delabarre (UNIR CFE-CGC, 59, rue du Rocher, 75008 Paris)
Marylène Cahouet (FSU, 104, rue Romain Rolland, 93260 Les Lilas)
Gérard Gourguechon (UNIRS-Solidaires, 144, boulevard de la Villette, 75019 Paris)
Michel Salingues (FGR-FP, 20, rue Vignon, 75009 Paris)
Francisco Garcia (Ensemble & Solidaires - UNRPA, 47 bis, rue Kléber, 93400 St Ouen)
Jacques Sanchez (LSR, 263, rue de Paris, 93515 Montreuil)

voir pdfTélécharger le communiqué

Vous pouvez répondre au questionnaire sur le site dédié; il sera immédiatement pris en compte:

aller sur le site "lesretraitesencolere"

Le questionnaire peut également être téléchargé ici; après l'avoir imprimé et renseigné, vous pourrez l'envoyer à FGRFP - 20 rue Vignon - 75009 PARIS

voir pdfouvrir le questionnaire

La FGR-FP compte se faire entendre lors des prochaines élections.

31-01-2017

L a commission exécutive nationale de la Fédération s'est réunie à Paris la semaine dernière. Elle a décidé de marquer sa présence dans les prochaines élections qui seront cruciales.

Pour la FGR-FP les propositions qui tournent le dos à notre modèle social et qui remettent en cause près d’un siècle de conquêtes sociales ainsi que les statuts de la fonction publique sont inacceptables, tout comme sont condamnables les propositions ajoutant xénophobie et repli identitaire, c'est pourquoi la FGR-FP, seule ou de façon unitaire, s’adressera aux candidats à l’élection présidentielle pour leur rappeler les revendications essentielles de ses retraités. Elle appelle ses sections départementales à en faire de même avec les candidats aux élections législatives.

voir pdf Afficher la motion votée par la CE des 17 et 18 janvier.

Allègement de la CSG pour les retraités modestes

09-01-2017
L a loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2017 prévoit la revalorisation de 3 % des seuils de revenu fiscal de référence pour être éligible à l’exonération ou au taux réduit de CSG (contribution sociale généralisée).

La mesure entre en vigueur dès janvier 2017. Inscrite dans la loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2017, elle majore de 3% les seuils de revenu fiscal permettant de bénéficier d'une exonération totale ou partielle de la CSG prélevée sur les pensions.

Le revenu fiscal de référence pris en compte figure sur l'avis d'imposition sur les revenus 2015 reçu en septembre 2016.
• Vous serez exonéré(e) de CSG si votre revenu fiscal de référence est inférieur à:
  • 10 996€ pour une personne seule;
  • 13 932 € pour une part et demie
  • 16 868€ pour un couple;
  • et 2 936 € pour une demi-part en plus.
Le fait de ne pas payer de CSG vous dispense également de payer les 0,5% de CRDS (contribution pour le remboursement de la dette sociale)

• Vous bénéficierez du taux réduit (3,8%) si votre revenu fiscal de référence est inférieur à:
  • 14 373€ pour une personne seule ;
  • 18 213 € pour une part et demie
  • 22 051 € pour un couple;
  • et 1 919 € pour une demi-part supplémentaire.

Si votre revenu fiscal est hors de ces limites, votre pension continuera à subir une retenue de 6,6% au titre de la CSG (dont 4,2 % déductibles et 2,4 % non déductibles) et si vous n'en êtes pas exonéré totalement vous continuerez à être assujetti(e) au remboursement de la dette sociale (prélèvement de 0,5% sur les pensions au titre du RDS).
Toutefois si la pension de retraite des fonctionnaires et celle versée par l’assurance retraite de base des salariés pourront vraissemblablement être modifiées dès janvier, il faudra attendre mars dans les ménages concernés par les régimes complémentaires AGIRC et ARRCO (avec rattrapage).

Pour en savoir plus sur la CSG et le RDS, voir sur le site www.vie-publique à cette page

Rencontres avec nos partenaires

14-12-2016

L a FGR-FP accorde beaucoup d'intérêt aux rencontres avec ses partenaires retraités, syndicaux ou associatifs. Avec beaucoup d'entre eux, ces échanges, sont réguliers au cours rencontres amicales et passent même par des regroupement plus structurés. C'est ainsi qu' elle agit chaque fois que cela est possible au regard de ses mandats de congrès, avec le Pôle des Retraités, l'Inter-UCR ou le Groupe des neuf, notamment sur des questions concernant les retraités du privé et du public. Il est vrai que la situation des uns et des autres s'est considérablement rapprochée au cours de la dernière décennie, suite aux différentes réformes. La FGR-FP est également partie prenante dans de nombreuses associations humanistes, laïques, mutualistes.

Le 9 décembre à la réunion de l'Inter-UCR, les organisations membres -toutes présentes- ont noté qu'elles siégeront dans le Haut conseil de la Famille, de l'enfance et de l'âge (HCFEA) dont l'installation s'est faite mardi 13 décembre. Concernant les CDCA (Conseils départementaux de la Citoyenneté et de l'Autonomie), elles craignent que ces instances succédant aux CODERPA ne puissent réellement répondre aux besoins des retraités et déplorent le peu de représentativité accordé aux organisations syndicales; elles ont constaté des difficultés de mise en place dans certains départements qui renforcent leur motivation à rester très vigilante quant à l'application des textes et le respect de la place dévolue à ses organisations respectives.

Le 28 novembre, elle a renconté le Groupe des neuf et fait le bilan des dernières mesures concernant les retraités, indéniablement positives pour certaines, beaucoup moins bien venues pour d'autres...
Ainsi, on peut mettre en lumière, dans les projets de loi de finances:

  • - la baisse de 20 % de l'impôt sur le revenu pour 5 millions de foyers modestes
  • - la mise en place d'un crédit d'impôt pour les retraités employant une personne à domicile
  • - la mise en place du prélèvement à la source au 1er janvier 2018
  • - la possibilité de faire réviser la pension pour campagne double à partir du 1er janvier 2016
  • - la hausse des plafonds de revenus pour la CSG à taux réduit et à taux zéro
Mais restent inquiétants
  • - le détournement de 280 millions d'euros sur les réserves de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (qui a aussi fait l'objet d'un communiqué de presse FGR-FP que vous pouvez trouver sur ce site)
  • - les mesures touchant à l'assurance maladie (baisse de l'ONDAM, économies pour les hôpitaux, …) qui vont dégrader l'accès aux soins et augmenter les dépenses de santé des retraités

Beaucoup d'échanges portent sur le pouvoir d'achat des retraités qui reste un point central dans les rencontres avec nos partenaires, qu'elles concernent les retraités eux-mêmes ou leurs ayants droit.

Fonction publiqueLe 10 novembre, avec les Pôle des Retraités de la Fonction publique ont été abordées les questions de la pension de réversion et de la fonction publique. A cette occasion tous ont fait part de leur inquiétude face à la multiplication actuelle de déclarations délétères sur la fonction publique alors que le constat d'une prolifération d'embauches sous contrat alertent sur l'avenir même de son statut.


voirRetrouvez des infos plus anciennes: allerLA SUITE DES INFOS...

plan du site

La FGRFP est présente dans tous les départements et rassemble des fonctionnaires retraités de toutes les origines et de tous les horizons, avec ou sans passé syndical ou mutualiste. Elle a constitué le Pôle des Retraités de la Fonction Publique avec quatre autres associations.