PAGE PRÉCÉDENTE

 

 

logoFédération Générale des Retraités de la Fonction Publique

Actualité de la FGR-FP

Date de mise à jour: 10/04/2014


Les chiffres utiles

Publications

-Communiqués de presses

Afficher les communiqués de presse de la  FGR-FP pour en savoir plus

Dans le cadre des élections municipales, la FGR-FP souhaite que l'importance démographique des retraités et personnes âgées soit prise en compte par les candidats et à la hauteur des compétences des maires

 - Courrier du Retraité

Le courrier du Retraité n° 190 de janvier février est arrivé. aller clic

courrier du retraité-afficher la page

 

 

Autres infos

aller La suite - les archives

Alf a tout vu...

 

Principales revendications

C'est décidé !

J'adhère à la FGRFP

  Pensez-y !

 

 

Forte grogne chez les retraités

La FGR-FP a rencontré ses partenaires du Pôle des Retraités de la Fonction Publique ainsi que ceux des unions confédérales de retraités(UCR). Pour les uns comme pour les autres, l'ambiance est à la grogne.

Le Pôle dénonce la trop importante mise à contribution des retraités avec le nouveau report de la revalorisation des pensions et retraites en octobre au lieu du premier avril. Dans une lettre ouverte, l'inter UCR (La CGT-FO n'en est pas pas signataire) souligne un réel décrochage, au fil du temps, des pensions par rapport aux salaires et tient à attirer l’attention du Gouvernement sur la situation actuelle des retraités en précisant que

"certains retraités voient leur pouvoir d’achat particulièrement affecté sous l’effet conjugué de mesures sociales et fiscales, tel le gel du barème d’imposition sur le revenu de 2010 à 2014 et le recul de six mois de revalorisation des pensions, d’avril à octobre. L’imposition des majorations familiales dès 2014 ne saurait se justifier sans une réforme globale de la fiscalité qui rende l’impôt sur le revenu plus juste et plus progressif."

Afficher le communiqué du Pôle des Retraités

Afficher la  lettre ouverte au Gouvernement de l'inter UCR

Inondations en France: appel d'urgence

15-02-2014

Au vue de l’actualité dramatique de ces dernières semaines, le conseil d’administration de "Solidarité Laïque" a décidé de lancer un appel d’urgence pour les sinistrés des départements français victimes des intempéries.

A son niveau, la FGR-FP en tant qu'organisation membre de Solidarité Laïque, s'en fait le relais auprès de ses fidèles internautes.

Lire le communiqué:

Quelle place du retraité dans la société?

05-02-2014

Avec 15 millions de retraités, nombre qui va continuer d’augmenter, la France connaît un phénomène de société sans précédent.

Cette situation nouvelle conduit à des analyses sociales et économiques qui se traduisent par des prises de positions diverses, par des clichés souvent négatifs, par des idées reçues de toute nature. Les retraités sont devenus un enjeu politique de choix de société.

La FGR-FP a créé un nouveau groupe de travail national consacré à la place du retraité dans la société, pour approfondir ses analyses, pour enrichir sa réflexion, pour élaborer ses revendications.

Après plusieurs réunions, il a été décidé de soumettre à l’ensemble des adhérents deux questionnaires: le premier s’intéresse à leur vision de la retraite et à leur façon de la vivre, le second concerne leur vision de l’ensemble du monde des retraités.

Ces questionnaires, accessibles à la page "Courrier du Retraité" apporteront peut-être des arguments pour combattre nombre d’idées reçues, pour souligner le rôle important des retraités dans les solidarités intergénérationnelles et leur implication dans les activités culturelles, sportives, associatives, syndicales, politiques.
 

La FGR-FP fait le point

20-01-2014

La Commission exécutive de la FGR-FP s'est réunie à Paris les 14 et 15 janvier. Elle a fait le point sur l'avancée des projets gouvernementaux qui concernent ses adhérents et sur l'état de la société française en ce début d'année 2014. Un communiqué de presse envoyé aux médias en fait la synthèse:

Exprime son inquiétude :

  •  fermetures d’entreprises

  •  nouvelles vagues de licenciements massifs

  • aggravation des difficultés matérielles à vivre (pouvoir d’achat, santé, services publics, …).

Rappelle ses revendications

  • Un autre partage des richesses et une véritable réforme fiscale, conditions nécessaires pour en finir avec la politique de rigueur et permettre le retour à la croissance, condition essentielle de l’inversion de la courbe du chômage.

  • La relance de l’économie et de l’emploi ne dépend pas uniquement de l’offre mais aussi de la demande à travers l’augmentation du pouvoir d’achat des salariés et des retraités.

Dit sa satisfaction

  • Elle se félicite du travail important initié par la ministre chargée des personnes âgées et de l’autonomie autour de l’élaboration de la loi pour l’adaptation de la société au vieillissement.

  • Elle reste vigilante quant aux mesures proposées et à leur financement.

La FGR-FP, consultée au titre des partenaires sociaux, rappelle à chaque occasion sa revendication de la création de services publics autour de la prise en charge de la perte d’autonomie qui doit être financée par une cotisation progressive et universelle basée sur la totalité des revenus.

Affirme son attachement aux valeurs de la République

  • Elle s’inquiète fortement du climat délétère qui règne actuellement dans le pays, climat entretenu par la plupart des médias : développement du communautarisme, repli identitaire, scandales divers … .

  • Elle exhorte les républicains à rappeler et à expliquer encore et toujours les valeurs et la société qu’ils défendent face à celles des racistes et des xénophobes soutenus par des individus qui se trompent de colère.

 La FGR-FP maintiendra ses contacts unitaires et prendra toute sa place dans ces combats.
 

MARCHE CONTRE LE RACISME

Le 30 novembre 2013 à Paris,
en France et dans les DOM-TOM

Un climat nauséabond s’installe dans notre pays. La garde des Sceaux, Ministre de la Justice, Christiane Taubira, a subi ces dernières semaines des attaques racistes venues de temps obscurs que l’on croyait révolus. Les déclarations racistes d’une candidate du Front national, les invectives d’enfants, téléguidés par leurs parents, traitant la ministre de la Justice de « guenon », sont une souillure pour la République.

Ces propos attaquent frontalement des millions d’êtres humains originaires d’Afrique, des Caraïbes, des Amériques, de l’Océan indien, citoyens français ou non et dont les aïeux ont été jadis martyrisés du fait de leur couleur de peau. Ils constituent une atteinte violente contre toutes et tous car ils visent au cœur le pacte républicain.

Nous condamnons solennellement cette dérive raciste, de même que les actes et propos qui en ont permis la maturation. Nous n’admettons pas que des millions de personnes soient déniées dans leur humanité et leur citoyenneté, que ce soit en raison de leurs origines, de leur situation sociale, de leur culture, de leur religion... Nous ne supportons pas que des boucs émissaires soient désignés comme les responsables de nos maux et comme des menaces sur notre avenir.

Alors que la France doit affronter les énormes défis liés à la dégradation économique, au chômage et aux inégalités, face à ceux et à celles qui veulent aviver les souffrances sociales, les peurs et les colères, nous nous dressons pour affirmer avec force : la République n’a d’avenir qu’égale, solidaire et fraternelle.
C’est pourquoi nous appelons toutes celles et ceux qui ont à cœur les valeurs de l’humanité, toutes celles et ceux qui veulent opposer l’égalité et la fraternité aux visages hideux du racisme à participer à une marche le 30 novembre 2013 à Paris, dont le rendez-vous est donné à 14h30, place de la République, ainsi que partout en France métropolitaine et dans les Dom Tom.

Pour connaître la liste des organisations mobilisées et des manifestations locales :

 www.marche30novembre.org

 


   RETROUVEZ LA SUITE DE NOTRE INFO


 HAUT DE PAGE

FGRFP - 20 rue Vignon - 75009 PARIS - 01 47 42 80 13